top of page
KeywordIcon.png

Parcours géologique à Riquewihr

Le 6 avril dernier, nous avons participé à un stage organisé par le CFPPA68 de Rouffach, intitulé "Parcours géologique à Riquewihr". Cette journée était animée par la formatrice Yannick Mignot. Une journée passionnante, placée sous le signe de la découverte et de la bonne humeur.

Le Grand Cru Schoenenbourg

La quinzaine de participants a ainsi pu faire un incroyable voyage dans le temps en foulant des sols et des roches vieux de plusieurs centaines de millions d'années. L'activité banale et quotidienne de la marche, a pu être vue sous un autre éclairage et s'est évidemment chargée de sens.

Le parcours a démarré à l'extrémité orientale Grand Cru Schoenenbourg, sur le lieu-dit Kronenbourg (aucun rapport avec la bière...), face au village de Zellenberg. Le Grand Cru Schoenenbourg, situé au nord du village, est exposé sud et sud-ouest, à une altitude comprise entre 265 et 380 mètres et couvre une surface de 53,40 hectares. Légèrement enclavé dans la montagne, il est coupé de la plaine par la colline de Zellenberg. L'ensemble des terrains est recouvert de cailloutis où se mêlent grès vosgien et calcaire du Trias.


Sur la partie ouest, les sols sont hérités du Lias (Jurassique inférieur, de -200 à -176 millions d'années environ). Les compartiments datent successivement du Domérien, du Carixien, du Lotharingien et du Sinémurien (en rose et en mauve sur la carte, en-dessous du mot "Hunawihr"). On y observe essentiellement des calcaires et des marnes. En cherchant bien, on peut y dénicher des fossiles de belemnites et d'ammonites...

Fossiles d'ammonites

En se déplaçant vers l'ouest, les participants sont entrés dans les compartiments hérités du Keuper (Trias supérieur, de -240 à -200 millions d'années environ). Les roches sont ici constituées de diverses marnes et d'une roche évaporitique : le gypse. Sur la carte ils sont figurés en jaune et en orange clair. L'accès à la carrière située en bordure du village est interdit pour des raisons de sécurité. On pouvait il y a quelques temps, y admirer les alternances de marnes et de gypse dans les affleurements (les photos sont issues d'une collection personnelle constituée lorsque la carrière pouvait se visiter).

Alternance de marnes et de gypse

Le parcours s'est ensuite poursuivi vers l'ouest où la couche de grès du Buntsandstein (début du Trias, environ -250 millions d'années) est visible en bordure de forêt.

L'après-midi le groupe s'est déplacé vers le deuxième Grand Cru de Riquewihr, situé au sud du village : le Sporen. Situé à une altitude de 275 mètres, ce Grand Cru couvre une surface de 23,70 hectares et est orienté sud-est. Il est pour l'essentiel installé sur des marnes argileuses riches en acide phosphorique. Une partie mineure est constituée de marnes à nodules calcaires.

Le groupe est également passé dans les lieux-dits Rosenbourg, Pflixbourg et Mandelkreutz. Un arrêt dans l'Oberberg a permis de trouver quelques morceaux de basalte, derniers vestige d'un filon volcanique (pas un volcan, juste un filon qui est remonté à la surface par une faille) qui a émergé à l'Eocène il y 37 millions d'années.

Basalte

La journée s'est achevée par une dégustation de plusieurs riesling Grand Cru Schoenenbourg provenant de divers producteurs. L'occasion de faire le lien entre vins et terroirs, d'interroger le vin sur sa filiation avec ces marnes et ces calcaires dans lesquels la vigne plonge ses racines. Un pas de plus sur le chemin de la dégustation géosensorielle.

Cette très belle journée fut appréciée de toutes et tous, tant pour la compétence et le talent de Yannick Mignot que pour la qualité des relations dans le groupe.


21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page